FANDOM


Démonsouffrance

Le démon de la souffrance fait partie des trois démons du club occulte.

Apparence Modifier

Il se situe entre les deux autres démons. Il a l'apparence d'un humain difforme, il est chauve et pale. Ses yeux sont noirs et son visage est tiré vers le bas. Ses bras, coupés, pendent sur les côtés de son corps et ses jambes sont écartées.

Dialogue Modifier

Lorsqu'on s'avance vers lui, il nous est donné l'option de lui parler. Il parle d'un ton très rêche et a du mal à formuler ses phrases. Son texte est blanc et tremble énormément.

"...étais innocent...aucun crime... ...été coupable ...été puni... ...bras retirés ...corps tordu... besoin de justice ...besoin de vengeance... les descendants doivent ressentir...ce que j'ai ressenti..."

Le rituel Modifier

RevengeAtLast

Le démon de la souffrance et le démon du feu sont les seuls à avoir un rituel. Il n'est pas nécessaire de parler au démon avant de l'effectuer.

Pour l'activer, Yandere-chan doit tuer cinq élèves avec le couteau de rituel, les démembrer et déposer leurs bras dans le cercle du club occulte. L'écran deviendra noir et la phrase "...la vengeance...finalement..." apparaîtra dans la couleur du dernier démon auquel le joueur aura parlé (blanc, rouge, magenta).

Après ça, dix mains blanches et ensanglantées surgiront du sol autour de Yandere-chan. Cette dernière perdra ses pupilles et se mettra à flotter. N'importe quel personnage, à part les non-fonctionnels et Senpai, se fera immédiatement démembrer au contact des bras.

Rituel souffrance

Burning Love Modifier

Article principal: Burning Love

Le démon de la souffrance ne fait qu'une apparition mineure dans le visual novel "Burning Love".

Le démon du feu explique qu'il n'a rien fait d'autre que marmonner durant les dernières heures de sa vie humaine. Selon lui, le démon de la souffrance aurait échangé sa vie humaine en échange d'un puissant pouvoir. Il aurait réussi à entrer en contact avec un démon et aurait plu à ce dernier. C'est après un sacrifice que le démon lui aurait donné son pouvoir.